Paul McCartney demande à Poutine de libérer les militants de Greenpeace

les Indignados

Suite à l’arrestation le 19 septembre dernier, de vingt-huit militants de Greenpeace et de deux photographes qui ont été inculpé pour « crimes graves » après avoir tenté d’accrocher une banderole sur une plateforme pétrolière,  Paul McCartney a rédigé une lettre ouverte à Vladimir Poutine pour tenter de faire changer les choses :

Cher Vladimir,

J’espère que vous prendrez connaissance de cette lettre. Cela fait maintenant plus de dix ans que j’ai joué sur la Place Rouge, mais je pense encore souvent à la Russie et à son peuple.

Je vous écris concernant les 28 militants de Greenpeace et les deux journalistes détenus à Mourmansk. J’espère que vous ne vous opposerez pas au fait que je m’intéresse à leurs cas. J’ai entendu de mes amis russes que ces militants sont souvent assimilés en tant qu’anti-russe, qu’ils ont répondu aux offres des gouvernements occidentaux, et qu’ils menaçaient la sécurité des personnes qui travaillaient sur le navire Arctic Sunrise.

Je vous écris pour vous assurer que le Greenpeace que je connais n’est certainement pas une organisation anti-russe. D’après mon expérience, ils ont tendance à ennuyer chacun des gouvernements ! Et ils n’ont jamais reçu quelconque argent de la part d’aucun gouvernement ni aucune société à travers le monde.

Greenpeace

Et par-dessus tout, ils sont pacifiques. Selon ce que je sais, la non-violence occupe une place essentielle dans ce qu’ils sont.

Je vois que vous-même avez dit qu’ils n’étaient pas des pirates, et bien c’est quelque chose que tout le monde peut comprendre. Ils ne pensaient pas déroger la loi. Ils disent qu’ils sont prêts à répondre de leurs actes, il y a donc peut-être un moyen de sortir de tout cela, de trouver une issue qui serait bénéfique à tous ? Vladimir, des millions de personnes dans des dizaines de pays seraient extrêmement reconnaissant si vous interveniez dans cette affaire afin d’y mettre un terme. Je comprends bien évidement que les tribunaux russes et la présidence sont deux choses bien distinctes. Néanmoins, je me demande si vous pourriez être en mesure d’utiliser votre influence afin de parvenir à réunir les détenus et leurs familles.

beatleswhite

Il y a 45 ans, j’ai écrit une chanson sur la Russie dans le « White Album », à l’époque où cela n’était pas à la mode chez les anglais de dire des choses sympathiques à l’égard de votre pays. Dans cette chanson (“Back In The U.S.S.R”), il y a une de mes phrases préférées des Beatles : « Been away so long I hardly knew the place, gee it’s good to be back home ». Pourriez-vous faire en sorte que cela devienne réalité pour les prisonniers Greenpeace?

J’espère, lorsque nos agendas le permettront, que nous aurons prochainement l’occasion de nous rencontrer à Moscou.

Cordialement,

Paul McCartney

Paul

peace-and-love

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s