L’insondable cul-de-sac québécois

Les Indignés du Québec sont heureux de vous présenter cette réflexion de Ivan Parent qui signe cet article, tout en s’interrogeant sur l’Insondable cul-de-sac auquel doit faire face le gouvernement québécois depuis l’avènement au pouvoir du Parti Québécois.

Réné

Depuis l’avènement du Gouvernement de Jello Marois, le Québec est dans un insondable cul-de-sac

Souvenons-nous de l’ancienne publicité du Jello : « bébé chinois content, content ! »   Aujourdhui  avec le gouvernement de Jello Marois c’est : « …investisseurs miniers, contents, contents ! » Selon les experts dans ce domaine, entre autre M. Yvon Allaire, président de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques, ( IGOPP ), c’est encore plus mauvais pour les Québécois que dans le temps de John James Charest, en faisant référence bien sûr au Plan Nord si houspillé à l’époque par l’ineffable PQ, modèle de vertu autoproclamé. C’est la même chose sur presque tous les plans. La boîte de vitesse du véhicule de gouvernance du PQ comporte une vitesse avant et cinq arrière. L’argument du gouvernement minoritaire a tout de même ses limites.

pAULINE

Politiquement, au Québec, c’est la grande déprime. S’il y avait des élections demain matin, pour qui pourrions-nous voter ? Québec solidaire est vilipendé par ceux qui ne le connaissent pas. Option Nationale a un extraordinaire programme mais il est boycotté par les médias au service des prédateurs. Il y a la CAQ….soyons sérieux ! C’est un vrai cul-de-sac vous dis-je ! En attendant, les minières se pourlèchent les babines. Un tel cadeau de Jello Marois….c’était inattendu. Nous verrons aussi si ces minières vont employer des Québécois. Ce sera à vérifier. 

Soumis !

Comment les inconditionnels du PQ font-ils pour pérorer de basses flatteries, des louanges à ce parti politique rongé par une attitude vire-capot désastreuse, une antithèse de sa raison d’être et une cargaison de promesses brisées ? Comment réagir face à un gouvernement qui veut renflouer ses coffres vidés par, entre autre, la corruption, en s’en prenant aux plus démunis de la société et n’a pas le courage politique de s’attaquer aux vraies sources de financement ?  Comment Jello Marois peut-elle encore pavoiser ?

rouge

Lors du printemps dit érable, ses protestations face à la sauvagerie policière étaient pétaradantes, carré rouge à la boutonnière. Qu’en est-il aujourd’hui ?…rien, bien sûr, toujours rien. Il n’y a qu’un seul politicien qui s’est tenu debout devant cette sauvagerie débridée, Amir Khadir. Il a tenté, à ses risques et périls, d’avoir des explications des officiers de police présents. C’était aussi vain que de demander à un chien de parler le latin. Le gouvernement dit social-démocrate a-t-il réglé le problème ? À ce sujet, il ne se passe rien, encore rien, politique fantôme sur tout ce qui touche le social. Jello Marois n’en a que pour les nantis qui, comme elle, se foutent éperdument de ceux qui n’ont pas, comme eux, le sourire figé par les millions et, à l’instar d’Agnès Maltais, on écrase les petits davantage.

Popo

Évidemment, la chouveraineté, ça c’est bon pour les crédules, pour appâter ceux qui ne se donnent pas la peine de réfléchir sur ses actions réelles dans le but de se faire élire et aussi pour conserver captifs les inconditionnels suiveux de la maroiserie nationale. Vous me trouvez excessif ?. Considérez que je n’ai pas entièrement livré le fond de ma pensée. Pourquoi cet excès ? J’en ai marre de voir mon pays s’étioler constamment sous la férule des pleutres qui nous gouvernent et par les actions de nos ennemis réels, extérieurs. Le ROC veut notre perte de tout temps mais les plus dangereux sont les nôtres, les vendus et ils sont légion. Imaginez que le nouveau chef du PLQ veut signer la constitution Trudeau de 1982. 

Ici, à ce niveau, c’est comme ailleurs. La différence c’est qu’ailleurs les populations ont réagi, ne se sont pas laissées faire tandis qu’ici, la population dort au gaz.

Ivan Parent

Falardeau le prophète

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

4 réponses à “L’insondable cul-de-sac québécois

  1. Ce système politique est un leurre et un entonnoir qui nous ramène toujours au même endroit. Voici peut-être la façon de corriger le système, de le remettre dans une direction plus « démocratique » et ensuite, peut-être, recommencer à avoir confiance en l’avenir : http://www.sansparti.org/1_CoalitionPourLaConstituante.htm

  2. Effectivement c’est dommage que ce gouvernement soit aussi semblable au précédent. Il faut quand même reconnaître qu’ils ont fermé Gentilly II, mais il faudra voir à long terme comment le gouvernement va gérer tout ça et d’ici là c’est sur qu’ils ne seront plus au pouvoir…

  3. lucie mayer

    Un député, c’est quelqu’un nommé pour nous représenter auprès d’instances qui sont placées au-dessus de nos compétences, de nos disponibilités et de notre entendement.

    Pour ma part, mon député ne peut même pas me représenter lors des votes à l’Assemblée, vu qu’il est président de la chambre. Or, au moment de la campagne électorale, il n’en a jamais été question. Il a donc été élu sous de fausses représentations.

    Par ailleurs, il y a deux députés qui se lèvent, non pas que pour leurs électeurs, mais pour le Québec tout entier. Je réponds donc à la question de l’auteur en disant que, le peuple qui s’informe n’a qu’une seule, véritable option (et ce n’est pas la nationale), celle proposée par Québec solidaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s