Philippe Couillard à la rescousse du parti libéral

Le nouveau venu dans la course à la chefferie du parti Libéral souhaite retourner en politique pour diriger le parti qu’il avait quitté pour  travailler dans le privé.

                                                     PHOTO: ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

«J’ai la conviction d’être celui qui peut rassembler tous les libéraux – ceux d’aujourd’hui, ceux d’hier et de demain. Je me reconnais dans ce parti d’équilibre: croissance économique et justice sociale, identification au Québec et appartenance au Canada, attachement aux libertés individuelles et respect de la société civile.» a-t-il déclaré dans une entrevue. Pourtant les journalistes s’interrogent sur le personnage.  En  effet dans l’édition du 26 septembre du journal La Presse, le journaliste Vincent Larouche nous apprend que l’ancien ministre libéral,  « a fondé une entreprise de consultants avec Arthur Porter, l’ex-directeur du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

M. Porter est aujourd’hui sous enquête pour avoir utilisé les ressources du réseau de la santé pour d’importantes transactions d’affaires personnelles. De plus, l’escouade Marteau a entrepris des vérifications pour savoir si M. Porter est intervenu dans le processus d’attribution du contrat de 1,3 milliard $ pour la construction du nouvel hôpital qu’on soupçonne d’avoir été truqué en faveur de SNC-Lavalin et Tony Accurso

Cet ancien conseiller du ministre de la santé de l’Arabie Saoudite, qui vient de quitter ses fonctions a le vent dans les voiles selon les sondages. En entrevue à Radio Canada, M. Couillard reconnaissait implicitement qu’il y avait encore beaucoup de choses a régler dans le système de santé québécois. Celui qui était venu en politique pour régler le problème des attentes dans les urgences reconnait lui même que si sa politique «n’est pas un échec ce n’est pas un succès !» et que la question demeure (cliquez ici pour entendre l’entrevue).

Quatre ans après son départ de la vie politique, l’ancien ministre de la santé du Québec annonce candidement «qu’il ne semble pas y avoir eu beaucoup de modifications» dans notre système de santé.

Actuellement dans les urgences québécoises le temps d’attente sur les civières est de 13 heures et demie. Deux millions de Québécois n’ont pas de médecins de famille. En France l’attente est de une heure et demie et 98% de la population a accès à un médecin de famille. Devant l’échec lamentable de la politique libérale comment le Dr Couillard peut-il prétendre devenir chef du parti et éventuellement premier ministre du Québec ?

Le carré bleu nouveau symbole du printemps érable



Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s