L’histoire du printemps érable

Le printemps érable qui s’achève sur l’an II de la révolution a donné naissance à une poésie prophétique de Chloé-Laëtitia Thomas qui se démarque par son écriture rigoureuse et soignée. C’est avec fierté que les Indignés du Québec vous offrent ses vers intitulés :

L’ HISTOIRE DU PRINTEMPS :

C’est l’histoire d’un printemps érable
Il est né québécois
C’est l’histoire d’un printemps érable
Devenu symbole d’un combat

Inspiré des révolutions arabes
Du mouvement Occupy et des Indignés
Inspiré des révolutions arabes
Il secoua le monde entier

Le symbole renouvelé, ce carré rouge
Fort simple, mais bien puissant
Le symbole renouvelé, ce carré rouge
Rassembleur à priori innocent

Qu’il était beau à voir, l’éveil
Celui de toute une nation
Qu’il était beau à voir, l’éveil
Celui d’une véritable révolution

Une révolution nationale
Qui se transforma rapidement
En une révolution mondiale
Avide de changement

Un cri du peuple
Du 99 pour cent
Un cri du peuple
Adressé aux tout puissants

Nos voix et nos casseroles assiégèrent les rues
Perturbant le confort des endormis
Les corps se mirent à nu
Mais les endormis restèrent abrutis

Malgré tous nos efforts
Beaucoup de moutons dormaient toujours
Ils disaient qu’on avait tort
De s’attaquer aux vautours

Ils nous disaient idéalistes
On se disait humanistes
Ils nous disaient violents
Par peur du changement

Nous voulions l’égalité de tous
Éradiquer les injustices
Nous voulions le bonheur de tous
Redonner sens à la justice

Nous voulions des changements
Économiques et sociaux
Soigner notre environnement
Afin d’avoir un monde plus beau

Partout le soulèvement
En réponse à l’imposée austérité
Partout un désir de changement
Pour le bien de l’humanité

L’éclosion de ce printemps
Est devenue une pleine saison
L’évolution du printemps
A dénoncé les aberrations

Qu’ils avaient peur
Ces « dirigeants »
Qu’ils avaient peur
De notre printemps

Ils tentèrent d’ignorer
De diviser pour mieux régner
Ils tentèrent d’étouffer
La colère des opprimés

Ils envoyèrent les forces policières
Le bruit des bottes pour nous faire peur
Des modernes mercenaires
Qui défendaient nos oppresseurs

L’élite nous sous-estimait
Elle riait, insultait, méprisait
Cette élite qui seule, profitait
Des problèmes qu’elle créait

C’était un printemps québécois
Devenu mission planétaire
La guerre au Je-Me-Moi
Pour une vision solidaire

L’union de tous ces citoyens
Autrefois solitaires
Qui sont devenus tous « humains »
Dans une union sans frontières

On mit de côté les différences
Pour réaliser que nous ne sommes qu’un
On découvrit les ressemblances
De tous et chacun

Une vision d’amour et de paix
Un monde digne de la vie
Une vision remplie de respect
Pour un bonheur infini

C’est devenu l’histoire d’un printemps mondial
Qui n’a pas encore pris fin
Le début d’un changement global
Qui créera le monde demain

Chloé-Laëtitia Thomas, 25 ans
Citoyenne du Monde

Publicités

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Une réponse à “L’histoire du printemps érable

  1. SoDé-Québec à Paris: http:solparis-quebec.citoyensdumonde.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s