Le Kébekistan ou la mémoire d’une génération

Les Indignés du Québec vous offre cette réflexion  sur le Kébekistan extrait d’un article du compositeur Clode Hamelin.  C’est pas par ce qu’on rit que c’est drôle !

Le Kébekistan, ou la mémoire d’une génération.

Petit état Nordique au grand territoire, dont les richesses naturelles attirent les prédateurs. Le modèle politique étrange du Kébekistan oscille entre une généreuse sociale-démocratie néo-chrétienne, une dictature-démagogique sans pitié et la «prise en charge» du bien commun. Le parti au pouvoir, se nomme étrangement Libéralus, mais les adeptes de cette secte ne semblent pas comprendre le sens du mot, sauf quand il est précédé de NÉO! Parmi les seules phrases tolérées au Kébekistan, on retrouve: «oui Monsieur, ou YES SIR» ! Même les Sinistres et autres Élus du Peuple ont des discours entièrement crypté par le Bureau du Grand Leader de la secte et doivent tous répéter la même cassette jusqu’à ce que la population du Kébekistan pense que c’est vrai. C’est la démagogie-cratie!

Parmi les activités culturelles et politiques remarquables, il faut noter : «le bûchage printanier d’étudiants», la chasse aux balles de plastiques, le mensonge à pleine gueule, les déjeuners douteux et le lancé de l’enveloppe brune pleine d’oseille. Depuis quelques mois, on a noté que le leader ultime du Kébekistan, sorte de Grand Timonier, petit et gras ne sort dans les grandes réunions publiques qu’en présence de sa garde rapprochée nommée l’Insécurité du Kébekistan. On a vu dans les dernières semaines ces gardiens de la loi et l’ordre, revêtir leurs costumes traditionnels en répondant au doigt et à l’œil à l’Ultimum leader tout en faisant de curieuses parades de fumée et en dansant dans la foule avec des bâtons, des armes offensives, des camions, blessant même les manifestants en les frappant sauvagement. On dit même qu’au Kébekistan, il s’utilise plus de Malox dans les yeux que dans l’estomac ! Plus spécifiquement à Victoriaville ou une grande fête d’auto-congratulation de la Secte a eu lieu, la danse de l’Insécurité du Kébekistan fut vraiment historique. Presque biblique! Pour l’occasion on aurait parait-il, tenté de trouver un agneau Pascal pour nourrir le Leader et ses beaux amis. Mais les prédateurs de l’Insécurité, pourtant bien entraînés, n’ont pas réussi complètement leur œuvre. Ils n’ont que blessé. Et ça, à la chasse, c’est mal vu ! Pourtant il n’y avait là que des étudiants dont la chair ROUGE trop coriace goûte le Printemps à l’Érable. Le Leader déçu de ne pas avoir eu le repas pourtant ordonné à ses sbires, s’est rabattu sur la Poutine locale tout en discutant avec le Maire de la place et le ministre en chef de l’Insécurité. Les co-metteurs en scène, dont il ne faudra jamais oublier la prestation. ont quand même bien fait leur travail avec leurs outils! Ces gardiens de l’Insécurité du Kébekistan, avec leurs armes ainsi nommées outils par l’hilarant porte-parole de l’Insécurité à la Télé-des-Tas. Quel homme! Ça fait du bien à voir! Un vrai citoyen au service du peuple. Un homme, un vrai! À ce propos, une grande partie de la télévision du Kébekistan est gracieusement fournie contre impôt, par le pays voisin, le Kanakistan. pays peuplé d’anciens conquérants Red coat qui par paresse ou manque d’effectif, n’ont pu éliminer la population du Kébekistan.

 Dans ce pays, les sondages montrent que 75% de la population ne veut plus voir la face de l’Ultimum leader, pourtant il s’accroche au pouvoir, montrant le chemin d’un monde meilleur. On l’a même vu lors de son discours à Victoria-la ville, alors que l’Insécurité chassait l’agneau Pascal, scander, LEADERSHIP, LEADERSHIP, LEADERSHIP. On commencerait à penser à un problème de médication. C’est à croire qu’il y a quelque chose dans son alimentation ou dans l’eau qui le rend un tantinet spécial. Depuis son numéro de stand-up comique lors de la présentation historique de son PLAN MORT au Palais des Cons Gras, son air hagard et son silence autistique en inquiète plus d’un. Non seulement est-il le dirigeant le plus détesté de l’histoire du Kébekistan, ce qui en soit est déjà la réussite d’une vie, mais il s’autoproclame aussi défenseur de la civilisation, en refusant de négocier avec l’ennemi publique numéro un :«Les Christ d’étudiants gauchistes qui font chier les bien pensants et qui dérangent surtout les ZAMIS de la secte, qui eux ont les deux mains dans le gâteau.»

Santé Canada met en garde la population au sujet de la quantité de gras dans le système, ceci pouvant monter à la tête. C’est vrai qu’à le regarder comme ça, ça augure mal. Front huileux, humide, double menton, teint gris, yeux vides et le stress. Pas obligé d’être médecin pour avoir une petite crainte. La population dans son ensemble adorant l’Ultimum Leader devrait très certainement bientôt voter pour le reconduire en vacances. De longues vacances bien méritées, ou après avoir servi son peuple à coup de bâton, après lui avoir servi une bonne leçon sur l’éducation et sur le comment se tenir en public, il pourra enfin viser un poste dans une compagnie suisse ou italienne d’excavation dans le Grand Nord. Il y a toujours un Tony, un Paul ou une gazière pour offrir un truc à un ex-leader. Certains pensent même déjà à lui faire élever un monument. Une sorte de sculpture transportable ou on recueillerait les dons pour lui et sa descendance politique. On suggère de nommer ce bronze, JOHNNY ON THE SPOT! J’invite les sculpteurs à soumettre leurs projets au Ministère de l’agriculture, du porc frais, de la chasse, de la désinformation, de l’Insécurité civile, de la répression et du Grand Nord. Et quand il sera vieux, vieux, vieux, prions pour que la dame qui viendra à son chevet, ne soit pas une jeune fille d’aujourd’hui, qui fut bien éduquée par la POLICE, parce qu’elle portait un carré rouge. C’est pas parce qu’on rit que c’est drôle !

Ni Ding, ni Dong, Clode Hamelin, compositeur et citoyen dégouté. 13 mai 2012

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s