Dérapage libéral

Devant le dérapage du gouvernement libéral  et face à la pire crise étudiante qu’ait connu le Québec de toute son histoire, Les Indignés du Québec parlent haut et clair en condamnant la gestion de crise de ce gouvernement qui a perdu toute légitimité.

Face à la gestion lamentable de la crise, la ministre Beauchamp doit démissionner, tel que demandé par le Syndicat des professeurs du collège Maisonneuve.

LA FAMEUSE HISTOIRE DE LA PAILLE ET DE LA POUTRE

Selon la ministre Line Beauchamp «La Classe doit condamner la violence !»  Pendant qu’elle tergiverse on assiste à des  :

Manifestations étudiantes pacifiques tournant à la confrontation violente avec la police.

Campus Universitaires ressemblants à des POSTES DE POLICE.

Restriction par la force du droit de manifester et du droit d’expression.

Gardiens de sécurités privés arrogants partout sur les campus en plus de la grande présence policière.

Demandes d’injonction par les Cegep et les Universités.

Professeurs malmenés, brassés et arrêtés.

Étudiants, malmenés, brassés et arrêtés !

Ordres donnés par des flics privés à des Profs d’Université d’aller donner leur cours dans leur classe !

Recours par le recteur de l’U de M à l’anti-émeute afin d’intervenir contre une poignée d’étudiants qui font un PIC-NIC dans un corridor !

Manifestations pacifiques en Outaouais ou 100 étudiants sont arrêtés en pleine rue !

Aujourd’hui, des blessés parmi les étudiants à la porte de l’Université du Québec en Outaouais, dont certains partis à l’hôpital en ambulance. Les flics qui bûchent sur des jeunes sans armes ! Bien sûr la liste est beaucoup plus longue que ça… Pendant ce temps, silence des recteurs, silence des Ministres, Premier-Ministre, silence complet de la part de ces gens qui n’osent pas dire mot sur la violence policière, sur la violence étatique, sur la violence politique. Et de leur côté ils continuent à demander aux étudiants de CONDAMNER LA VIOLENCE DES MÉCHANTS CONTESTATAIRES !

Le seul but du Gouvernement Charest est d’utiliser les étudiants pour se faire du capital politique. Tout le monde sait bien que les Québécois adorent la loi et l’ordre. Alors en jouant à démoniser les jeunes, il remonte dans les sondages, parce qu’il tente de faire oublier au bon peuple, les pires scandales politiques que le Québec ait connus depuis 50 ans. Le Québec est assiégé et le bien commun et la liberté sont en péril en ce moment. On a nommé la période Duplessis, La GRANDE NOIRCEUR, comment nommera-t-on cette période? À la façon du cinéma Américain, on dira tout simplement LA GRANDE NOIRCEUR DEUX. Et pour en sortir, je vous invite tous, À FAIRE LA RÉVOLUTION TRANQUILLE 2. Ouch ouch, OUI, OUI madame Beauchamp, j’ai dit TRANQUILLE ! MAIS J’AI DIT ROUGE, comme dans CARRÉ ROUGE ! Clode Hamelin Musicien, citoyen du Québec 19 avril 2012.

 Les Indignés du Québec invitent la population à faire comme M. Hamelin et à nous faire parvenir leurs textes sur des sujets touchant l’actualité. Nous sommes les 99% ! Nous ne pardonnons pas ! Nous n’oublions pas ! Redoutez-nous !

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s